La testostérone injectable, vendue sous le nom d'Androtardyl, remboursable à 65 % et 100% avec ALD (8,95 €) est la prescription la plus commune dans le cadre d'un THS masculinisant.

Une ordonnance pour de l'Androtardyl peut être renouvelée par un médecin généraliste. Néanmoins la première prescription est restreinte à un médecin spécialisé : endocrinologue, urologue ou gynécologue.

Il existe aussi la marque Nebido (diffusion beaucoup plus longue : 2 à 3 mois)

L'intérêt de l'Androtardyl est sa diffusion en 21 jours. Il est préférable de faire des piqûres plus rapprochées (chaque mois) car mieux supporté par le corps.

Le dosage se fait par la quantité injectée. Les dosages les plus courants sont une demie ampoule tous les 15 jours ou une complète toutes les 3 semaines.

FIXME page incomplète, ne pas s'y fier.

  • Dernière modification: il y a 14 mois