FIXME page à compléter.

La progestérone participe à la croissance de poitrine, favorise la pousse de la glande mammaire et des canaux lactifères, donnant aux seins une forme plus harmonieuse.

La forme tubéreuse de la poitrine, parfois considérée comme caractéristique des femmes trans, est liée à l'absence de progestérone.

Cette hormone joue aussi un rôle important dans le gestion de l'humeur et réduit les états dépressifs dû à l'absence de testostérone.

Elle induit aussi un effet légèrement euphorisant, améliore la qualité du sommeil et du repos.


La progestérone sous forme de pilule en voie orale entraîne vertiges, pertes d'équilibre et somnolences. Ces effets s'estompent après quelques semaines par accoutumance.

Veillez donc à la prendre à distance des repas et juste avant de dormir.

La prise journalière conseillée en début de THS est de 200 mg par jour.

Vous pourrez néanmoins augmenter le dosage si nécessaire après quelques mois et un prélèvement indiquant des taux dans le sang trop faible.

Bien dosée en adéquation avec de l'estradiol, le taux de testostérone chute naturellement et permet de se passer de bloqueurs.


Différentes formes de la molécule bio-similaire sont disponibles.

Gélules souples en dosages de 100 à 200mg :

  • Progestérone générique ;
  • Utrogestan ;
  • Estima ;
  • Progestan ;
  • Menaelle.

Gel cutané :

  • Progestogel (Progestérone), dosage à confirmer.

Injectable, en intra-musculaire :

  • Progestérone Retard Pharlon (Progestérone), dosage à confirmer.