Les bloqueurs de testostérone ou de ses dérivés peuvent être prescrits dans le cadre d'un THS féminisant, ils ne sont pas une obligations, mais peuvent parfois être souhaités selon vos attentes.

Ces données sont indicatives et il reste important d'avoir un suivi médical (médecin traitant ou “spécialiste”).

Il est important de ne pas prendre ces bloqueurs sans traitement hormonal substitutif à cause entre autres des risques d'ostéoporose et problèmes cardiovasculaire, ainsi que la favorisation de la dépression.

Avec un THS bien dosé et sans bloqueurs de testostérone, vous devriez atteindre un taux hormonal équivalent à celui d'une femme cisgenre entre 1 et 6 mois en moyenne.

Les différentes catégories:

  • les inhibiteurs de DHT (sous-actif de la testostérone), notés ߷
  • les anti-androgènes, par action sur les récepteurs aux androgènes, notés ⛬

Les différents médicaments donné à titre indicatif (source Vidal) :

Les acceptables :

  • ߷ Finastéride Gé (Finastéride), utilisé à faible dose pour la calvitie, et à dose plus importante pour l'hypertrophie de la prostate
  • ߷ Dutastéride Gé (Dutastéride), utilisé à faible dose pour la calvitie, et à dose plus importante pour l'hypertrophie de la prostate

Les dangereux:

  • ⛬ Androcur / Climene / (Acetate de Cyproterone), utilisé dans le traitement de certains cancers et la castrations chimique
  • ⛬ Flutamide Gé (Flutamide), utilisé dans le traitement de certains cancers de la prostate
  • ⛬ Bicalumatide Gé (Bicalumatide), utilisé dans le traitement de certains cancers de la prostate
  • Decapepyl (triptoreline), inhibiteur de la transformation de la testostérone (inhibiteur de gonadotrope), anti cancéreux utilisé dans le traitement du cancer de la prostate et aussi de l'endométriose
  • ⛬ Zoladex (Acétate de Goséréline), anti androgène par action sur l'hypothalamus et l'hypophyse, anti cancéreux utilisé dans le traitement du cancer de la prostate métastasé (Je sais pas si on doit le laisser celui là)
  • ߷ Spironolactone Gé (Spironolactone), antagosniste de la DHT, traitement de l'hyperaldostéronisme primaire et hypertension essentielle, diurétique

Mise en garde spécifique : l'usage de certaines pilules contraceptive contenant des bloqueur et des œstrogène (non bio-similaire) n'est pas du tout conseillable au vu des risques des différentes molécules, d'autant plus qu'il existe des molécules adaptées nous concernant.

Les différents risques inhérent à cette classe de médicaments demandant un surveillance particulières:

  • thromboses, AVC, risques vasculaires ;
  • insuffisance hépatique et/ou rénal ;
  • dépression ;
  • impuissance, infertilité ;
  • et beaucoup d'autre, se référer aux notices des médicaments.