Pour réaliser cette page sur la prise d'hormones féminisantes, nous nous sommes basés sur la documentation de Genres Pluriels.

Télécharger le pdf.

Cette page présente un résumé réinterprété et agrémenté.

Il est fortement recommandé de lire le document originel, tout particulièrement la première partie, sur les effets du traitement.

Le traitement féminisant permet de développer les caractères sexuels secondaires féminins.

Lesquels sont : répartition des graisses, poitrine, poils plus fins, peau moins grasse, plus faible odeur corporelle, (libido “féminine” sous réserve de progestérone et sans bloqueurs de testostérone), musculature légèrement modifiée, etc


En premier lieu, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant pour réaliser une demande d'ALD 31, qui vous permettra de ne pas avancer de frais lors de consultations, d'accéder plus rapidement aux spécialistes que vous serez amené⋅e à rencontrer ainsi qu'un meilleur remboursement.

Attention cependant aux dépassements d'honoraires, qui ne seront pas couverts par cette ALD. Aussi, vous aurez toujours à payer la participation forfaitaire (franchise médicale) qui s'élève à 1€ pour une consultation et 0,50€ pour une boite de médicaments (sauf en cas de CMU-C).

Il est important de bien remplir la demande comme expliqué sur la page ALD.

Plus elle indiquera une prise en charge onéreuse et durable, plus elle aura de chance d'être acceptée. N'hésitez donc pas à inscrire la totalité des soins exposés dans la documentation ! Cela pourrait également vous servir si vous changiez d'avis sur certains traitements. ;)


Une fois votre ALD confirmée par votre CPAM, mettez à jour votre carte vitale en pharmacie et retournez voir votre médecin traitant.

À ce moment là, vous avez deux choix : soit continuer votre parcours avec votre généraliste ; soit vous tourner vers un⋅e endocrinologue ou gynécologue.

Dans les deux cas vous devrez réaliser un bilan sanguin et hormonal.

Nous mettons un exemple d'ordonnance à disposition.

Désormais, allez simplement voir un laboratoire d'analyse quelconque pour votre prise de sang à jeun (pour le bilan cholestérols).


FIXME en cours

Nous avons réalisé un tableaux des valeurs hormonales en compilant diverses sources de laboratoire d'analyses.

Celui-ci est indicatif. Il reste important d'avoir un suivi médical (médecin traitant ou “spécialiste”).

Vous pouvez comparer vos dosages en regardant les résultats du laboratoire et ceux des colonnes « Absolue ».


Citation du doc de Genres Pluriels cité en haut de page :

Vos résultats en poche, se pose alors le problème suivant : quels produits mon médecin va-t-il-me prescrire ? Est-il bien informé ?

Le risque existe en effet, même si le médecin est de bonne foi, qu'il cherche à s'informer auprès des soi-disant « spécialistes » et vous prescrive le traitement « psychiatrique officiel » (pour les trans* qui se féminisent, castration chimique et pas de progestérone) qui fait tant de dégâts.

Parlez-lui plutôt des produits hormonaux utilisés pour le TH des femmes ménopausées, bien connu, validé par de nombreuses études incontestées (E3N, 2004, MGEN, 100 000 femmes suivies), toléré et sans effets néfastes majeurs pour la santé. C'est ce même type de TH qui permet une transition sereine et sans effets secondaires dangereux pour la santé et l'équilibre psychologique, tout en préservant la libido.

FIXME Page listant les différents traitements, leurs avantages et inconvénients

  • Dernière modification: il y a 18 mois